Choisissez la question
 
 


      

Quelles sont vos priorités en matière de recherche scientifique à Bruxelles ?

 

 La priorité est d'encourager la recherche scientifique et la R&D, l'application technologique et l'innovation étant des facteurs clés de la création d'emplois, de nouveaux débouchés et d'une économie compétitive. Une autre priorité est de développer une stratégie pour insérer la Région de Bruxelles-Capitale dans le programme européen de recherche et innovation Horizon 2020. 

CDH Liste 14
Bonoit CEREXHE
2ème candidat effectif sur la liste CDH à la Région bruxelloise

 

 La priorité aujourd'hui est à la mise en place d'un véritable tronc commun jusqu'à 14 ans. Il permettrait de donner à chaque élève l'opportunité d'explorer ses potentiels intellectuels, mais aussi techniques, scientifiques, artistiques et corporels avant de poser ses choix d'orientation à la fin du tronc commun. Ainsi, les jeunes sauraient ce que sont les sciences avant d'opter pour elles ou de les délaisser dans leur orientation future.

Ecolo liste N° 9
Marie NAGY
70ème candidate effective sur la liste Ecolo à la Région bruxelloise

 

MR liste N° 1
David WEYTSMAN
1er suppléant sur la liste MR à la Région bruxelloise

 Elles sont claires et nombreuses. En synthèse :
- Simplifier, en clarifiant les compétences propres à chaque niveau de pouvoir, l'organisation du financement de la recherche, notamment, en répertoriant, via un système de style « portail unique (public/privé) », l'ensemble des sources de financement, bourses et contrats de recherche disponibles à destination des chercheurs, afin que ceux-ci puissent se consacrer à leur activité propre, sans oublier les sources de financement européennes et internationales ;
- Favoriser l'intégration poussée et les associations entre l'enseignement, la formation et la recherche ;
- Renforcer le positionnement international de la recherche bruxelloise, notamment en synergie avec les services du commerce extérieur ;
- Créer un véritable réseau de coordination privilégiée aux niveaux régional, national, européen et international, afin de tisser et d'entretenir les relations entre les différents instituts de recherche, universités et les secteurs de l'industrie ;
- Favoriser les partenariats novateurs réunissant les recherches fondamentale et appliquées, ainsi que les organismes de financements publics et privés ;

Valoriser la recherche sur le plan économique grâce aux brevets, aux licences et à la création de spin-off suite aux résultats obtenus par la recherche. Il convient également de soutenir la formation des chercheurs à l'entrepreneuriat technologique ;
- Dans une optique de développement régional, inciter les sites des instituts de recherche et des universités à accueillir l'implantation et organiser la mise en réseau des industries désireuses de s'y développer, et par conséquent d'y créer de l'activité économique et donc de l'emploi ;
- Conforter les universités et les centres de recherche dans leur mission de service à la société, en instaurant des « Conseils de service à la société » (comme cela existe à l'UCL), visant :
o à favoriser les initiatives prometteuses,
o à développer l'attractivité du métier de chercheur,
o à faciliter les relations entre la société et les universités et pôles de recherche, afin de favoriser la reconnaissance des missions des centres de recherche et ses impacts directs et indirects vécus dans la société ;
- Renforcer avec le niveau fédéral les réductions d'impôts évaluées sur base des dépenses en Recherche & Développement réalisées par les entreprises, dans le but de soutenir leurs efforts dans ce domaine.
 

 

FDF liste N° 6
Bernard CLERFAYT
3ème candidat effectif sur la liste FDF à la Région bruxelloise

 La première priorité est la mise en place d'une agence Wallonie-Bruxelles de la recherche scientifique. Elle aurait notamment pour mission de poursuivre le diagnostic de l'OCDE et l'étendre à l'espace Wallonie-Bruxelles afin d'identifier les atouts et faiblesses communs et propres aux deux Régions. Nous voulons définir une politique d'innovation commune à la Wallonie et à Bruxelles en misant sur les atouts des deux Régions et les synergies possibles entre-elles, et en privilégiant l'originalité de la recherche, son profilage international et sa valeur ajoutée sociale. Nos priorités pour l'élaboration de la politique commune sont les suivantes:
-détecter les doubles-emploi en vue de les supprimer, et affecter les économies ainsi réalisées à la recherche ;
- exploiter les complémentarités (entre universités, entre entreprises et université, entre centres de recherche... des deux Régions) ;
- rentabiliser les équipements coûteux (par exemple en partageant leur utilisation).
Nous voulons également développer la collaboration « entreprise-université » : il faut mettre les découvertes au service d'applications économiques. Inversement, des recherches appliquées peuvent être utiles au chercheur universitaire et ce, dans l'ensemble de l'espace économique Wallonie-Bruxelles. Cela implique une coordination et un dialogue permanents pour mettre fin aux cloisonnements.
Nous souhaitons enfin harmoniser le statut des jeunes chercheurs eu vue de remédier à la précarité de leur statut en début de carrière.

 

PS liste N° 10
Rudi VERVOORT
1er candidat effectif sur la liste PS à la Région bruxelloise

 Il me semble que les temps pourraient être propices, à l'aune de cette sixième réforme de l'état et forts de l'expérience que le Pacte de compétitivité voulu par le Premier ministre et les Ministres-Présidents de Régions l'an dernier, pour que nous ayons l'ambition, dans une même dynamique, de définir, avec les Régions et Communautés, un Plan national d'innovation veillant à la mise en œuvre des obligations européennes en matière de R&D, à des investissements et mesures, notamment fiscales fortes et concertées, et au suivi des recommandations de la Commission concernant la gestion de la propriété intellectuelle dans les activités de transfert de connaissance.
Ce plan devra naturellement, et c'est un enjeu très perceptible à Bruxelles, intégrer la transition énergétique en tant qu'enjeu majeur dans le champ de la recherche et développement, à moyen et long termes (2020 et au-delà de 2030), de filières innovantes tournées vers les énergies durables et le renouvelable dans des secteurs multiples en ce compris des secteurs urbains. Bruxelles se prépare également activement à l'ère des « smart city ». La transition de la région bruxelloise vers une « ville-région intelligente » par la création de plateformes thématiques qui rassemblent les entreprises, les universités et hautes écoles, les centres de recherche et les acteurs publics, sont au cœur des projets en développement à Bruxelles, notamment soutenus par les fonds européens pour lesquels une nouvelle programmation est en cours de lancement.
 
 
 

Les Petits Débrouillards _ 38, Rue Vogler 1030 Bruxelles _ Tél: 02.268.40.30-fax 022624529- info@lespetitsdebrouillards.be Code IBAN: BE30001296571011